Acheter pour louer : adoptez des critères de choix objectifs

L’investissement immobilier locatif, acheter pour louer un appartement ou une maison, peut être une assurance sur l’avenir, à condition de respecter certaines règles élémentaires de bons sens.Une garantie sur de la pierre, pouvant s’autofinancer dans certains cas, préparer votre retraite dans tous les cas, tout en vous apportant dans l’intervalle un revenu foncier récurrent.

Le bon moment

C’est toujours le bon moment pour acheter, pourvu que vous preniez en compte les deux paramètres de base, nécessaires mais suffisants: la conjoncture immobilière (prix de l’immobilier et niveau des taux d’intérêt) et l’état de vos finances (épargne disponible et revenus prévisionnels).Acheter pour louer est une décision sage en même temps qu’une mécanique de précision, comme tout placement important. Rappel des règles fondamentales à respecter pour réussir son investissement locatif via un Broker immobilier.

Le bon emplacement

C’est acheter là où il y a, et où il y aura toujours de la demande de location. Cela privilégie les villes, par ordre de population décroissante ou encore l’endroit que vous aimeriez habiter vous-même.

Le bon dispositif

En 2011, c’est le dispositif Scellier, avec ses plafonds de loyers rehaussés et ses zones géographiques redécoupées, qui feront l’essentiel du marché, majoritairement dans le neuf mais avec conjointement une meilleure prise en compte d’un achat dans l’ancien. Les autres dispositifs (Malraux, Girardin…) s’adressent à des investisseurs se situant dans les très hautes sphères de revenus.

Le bon locataire

Il existe mais vous ne vous en rendrez vraiment compte qu’au fil du temps d’occupation du logement. Le choix d’un locataire fait appel à la logique (le dossier de location) tout autant qu’à l’intuition (la motivation perçue tout critère de discrimination mis à part). Le risque majeur inhérent à l’investissement locatif : des impayés de loyers qui pourraient mettre à bas votre montage financier voire une procédure d’expulsion longue et coûteuse.

D’où l’intérêt de souscrire une assurance loyer dont le tarif peut considérablement varier selon la formule choisie et les risques assurés.

Le bon gestionnaire

C’est la garantie que choisissent de nombreux propriétaires bailleurs en confiant la gestion de leur bien à un professionnel, qui se chargera du choix du locataire, avec assurance garantie du risque locatif, gestion de la copropriété, et pérennité du bien loué.

Le bon sens

Il est de se renseigner avant de signer, de se rendre sur place et de visiter les alentours, de savoir écouter les autres (professionnels, experts, conseils, voisinage, mairie, agences immobilières locales, la presse…), de tirer profit des retours d’expérience qui pourront vous être faits par d’autres propriétaires bailleurs. Il est également, in fine, de prendre votre propre décision « en votre âme et conscience » sans précipitation ni pression.

Acheter pour louer

Nous serions tentés de dire que la recette d’un investissement immobilier locatif réussi est de parvenir à être simultanément juge et partie. Juge de la qualité de l‘investissement mais partie prenante en tant que bailleur de fonds. Autrement dit ne pas faire les choses à sa manière, mais à la bonne manière, et ne pas hésiter à vous faire accompagner dans votre projet par des professionnels.

 

Posted by Alexandre