Assurance auto : les pièges à éviter pour assurer un camping-car

Cette année, vous avez décidé d’acheter un camping-car pour amener votre famille en vacances. Au moment de l’achat du véhicule, veillez à ce que tous les papiers soient en règle. Pour pouvoir rouler en toute sécurité avec votre camping-car, souscrivez-le immédiatement à une assurance.

Pourquoi faut-il assurer un camping-car ?

Les camping-cars sont classés parmi les voitures de la 2ème catégorie. Pour les conduire, les chauffeurs de ce type de véhicule doivent détenir un permis B. Un camping-car est surtout conçu pour les déplacements pendant les périodes de vacances. Toutefois, certaines personnes l’utilisent pour des déplacements continus. Comme toutes les voitures, les camping-cars doivent être assurés. En cas de vol ou d’incendie, vous serez couvert par l’assurance. Vu que c’est une maison ambulante, le camping-car est meublé. À l’intérieur, nous pouvons trouver des réfrigérateurs, des télévisions, des lave-vaisselles, etc. l’usage de ces matériels n’est pas sans risque. Ainsi, si des problèmes ou des risques surviennent, avec les équipements de votre camping-car, vous serez remboursé.

Quels sont les différents types d’assurance pour un camping-car ?

Les assurances camping-car coûtent cher, car c’est un véhicule d’une grande valeur. Pour déterminer son montant, de nombreux critères sont à prendre en compte. Le premier critère concerne la valeur du véhicule. Celle-ci dépend surtout du modèle ainsi que de la marque. Vous pouvez choisir une assurance au kilomètre. Cette option est la plus économique vu que le véhicule n’est utilisé que pour une période limitée. Toutefois, vous avez le droit d’ajouter des assurances complémentaires en fonction de vos besoins et de l’utilisation du camping-car.
L’autre option consiste à souscrire à une assurance temporaire. Celle-ci se calcule en fonction de la période où vous allez mobiliser votre camping-car. Cette période peut s’étaler de quelques jours à quelques mois.

Que faut-il éviter au moment de la souscription d’un camping-car à une assurance ?

La première erreur à éviter au moment d’une souscription d’un camping-car à une assurance est les clauses abusives. Effectivement, au moment où vous allez signer le contrat, procédez à une vérification de toutes les clauses contenues dans celui-ci. Des fois, ces contrats ne vous permettent pas de faire louer votre camping-car ou de le prêter à une tierce personne. En cas de double conducteur, le deuxième ne sera pas assuré. Certains assureurs ne vous accordent que 24 heures pour faire votre déclaration en cas de sinistre. Généralement et selon les codes de l’assurance, vous disposez de deux jours pour effectuer la déclaration en cas de vol. Vous aurez 15 jours pour les autres sinistres.
Si vous êtes à la recherche d’un camping-car, vous devez visiter le site CLC-Loisirs.com. Il saura comment vous aider.

Posted by Joelle