Les avantages de la garantie obsèques pour les fonctionnaires

Dans cet article, vous pourrez retrouver toutes les informations nécessaires sur le sujet des assurances obsèques. De l’adhésion à la mise en application, nous vous livrons toutes les étapes du contrat. Au fur et à mesure de la lecture, découvrez les nombreux avantages de la garantie obsèques. 

Qu’est-ce qu’une garantie obsèques ?

La garantie obsèques est un contrat souscrit avec une complémentaire santé. Il est important de différencier la garantie obsèques et l’assurance décès. La première a pour objectif d’assurer en fonction des conditions du contrat, les frais de funérailles. A contrario, l’assurance décès vise à verser un moment à un bénéficiaire connu.

Cette garantie a pour vocation de prendre en charge financièrement les funérailles. Aussi, l’assurance obsèques rend disponibles des services complémentaires. Elle a pour avantage le dépôt des volontés. Ce terme signifie qu’il est possible de choisir les détails et organisation des obsèques. Ce service a pour objectif de protéger et d’épargner ces choix à vos proches.

La garantie obsèques est accessible pour tous, il n’y a pas d’âge minimum pour souscrire à cette forme de contrat. Au contraire, il est préférable d’adhérer le plus tôt possible afin d’obtenir des tarifs intéressants.

Que se passe-t-il lorsqu’un fonctionnaire décède ?

L’État propose pour la plupart des salariés fonctionnaire un versement d’un capital décès, selon leur activité.

Le bénéfice apporté par le fonctionnaire à l’état conditionnera le montant de ce capital.

Pour toucher ce capital, les agents doivent remplir l’une de ces conditions au moment du décès (cela ouvrira les droits à leurs ayants-droits) :

  • En activité : décès dit “prématuré” (avant l’âge de la retraite), dans le cadre d’une activité normale.
  • En détachement : décès survenu après une demande formulée par le fonctionnaire pour travailler temporairement dans un autre secteur de la fonction publique.
  • Sous les drapeaux : décès intervenant dans le cadre d’un emploi dans l’armée (en zone de guerre à l’étranger).
  • En disponibilité pour raison de santé : décès se produisant durant une période pendant laquelle le fonctionnaire est physiquement inapte à exercer son activité.

Comment est réparti le capital décès ?

Plusieurs cas de figures peuvent se poser lors du décès d’un fonctionnaire :

Fonctionnaire avec enfant(s) :

Marié ou pacsé : 1/3 du capital décès revient au conjoint et 2/3 aux enfants avec partage si besoins.

Si célibataire : 100 % du capital décès est versé aux enfants.

Fonctionnaire sans enfant :

Marié ou pacsé : 100 % du capital décès revient au conjoint.

Si célibataire : 100 % du capital décès revient aux ascendants à la charge du fonctionnaire au moment de son décès.

Pourquoi souscrire à une assurance décès auprès de votre mutuelle

Un décès prématuré peut être lourd de conséquences. Il est donc préférable de souscrire à une assurance décès spécifique aux fonctionnaires.

Car en effet, si vous veniez à disparaître, vos proches feront face au chagrin mais aussi et à des dépenses urgentes et coûteuses : frais d’obsèques, de succession…

Pour les foyers les plus précaires ou sans économies, il est compliqué de prendre ces frais en charge et d’assumer en parallèle les charges habituelles du foyer tel que le loyer, un prêt, ou l’éducation des enfant avec un salaire en moins.

Les aides proposées par l’État ne sont pas suffisantes pour pallier à la perte d’un membre de la famille.

En moyenne, une famille ne touche que 3 450€, ce qui ne couvre en général qu’un ou deux mois de dépenses du quotidien. Insuffisant pour assurer l’avenir de vos proches.

C’est pour cela que les mutuelles spécialisées proposent des complémentaires et assurances décès. Parce que nous ne sommes jamais à l’abri du lendemain, il est important de protéger ses proches.

Posted by Alexandre