Devez-vous assurer votre fauteuil roulant ?

Si aucun décret spécifique ne porte sur l’assurance des fauteuils roulants, le Code de la route en revanche assimile une personne se déplaçant avec tout dispositif ne dépassant pas les 6 km/h à un piéton. Suite à une maladie ou à cause de l’âge, vous vous déplacez à l’aide de ce petit véhicule à quatre roues. Vous vous demandez si vous devez l’assurer ou non. Les quelques informations qui suivent vous seront utiles.

Assurer un fauteuil roulant manuel : est-ce obligatoire ?

Un fauteuil roulant manuel ne nécessite pas la souscription d’une assurance spécifique. Toutefois, on vous conseille quand même de souscrire une assurance responsabilité civile pour couvrir des dommages que vous pourriez causer à des tiers. En effet, selon le ministère de l’Intérieur, le fauteuil roulant peut être considéré comme tout autre équipement et appareil qu’utilise son propriétaire chez lui ou à l’extérieur de sa maison. Cette garantie doit être proposée par votre assurance habitation. C’est donc cette dernière qui vous couvre pendant vos déplacements en fauteuil roulant. Si vous souhaitez obtenir aussi une assurance matérielle, pensez à souscrire des garanties supplémentaires, par exemple, une garantie en cas de vol. Le mieux serait de souscrire une assurance multirisque spécifique. Ainsi, vous êtes certain d’être couvert, quels que soient les problèmes qui pourraient survenir.

Comment assurer un fauteuil roulant électrique ?

Un fauteuil roulant électrique offre une utilisation plus confortable. Cela facilite le quotidien de l’utilisateur parce qu’il n’a pas besoin de fournir de grands efforts pour se déplacer. Il gagne ainsi en indépendance. Il est aussi possible de transformer un fauteuil roulant manuel avec un kit de motorisation Yomper, pour le rendre électrique. Ainsi, si vous avez déjà un fauteuil roulant manuel, au lieu d’acheter un modèle électrique, il vous suffit de l’équiper de ce kit. Avec un fauteuil roulant électrique, vous pouvez circuler facilement à l’extérieur. Équipé d’un moteur, votre dispositif est considéré comme un véhicule terrestre à moteur. Il faut donc l’assurer. La garantie minimum à souscrire est la responsabilité civile. En l’absence de celle-ci, les conséquences peuvent se révéler catastrophiques si vous causez un accident. En effet, vous êtes obligé, par vos propres moyens, d’indemniser les victimes, et on peut aussi vous poursuivre pour défaut d’assurance. Ensuite, comme pour toutes les autres assurances, vous êtes libre de souscrire des garanties supplémentaires comme une garantie de maintenance, une garantie en cas de vol ou d’incendie, etc.
N’hésitez pas à comparer les offres avant de souscrire un contrat d’assurance pour votre fauteuil roulant électrique. En effet, le tarif varie suivant les compagnies d’assurance. Demandez à la compagnie de votre assurance habitation si ce type d’assurance est pris en charge. Si cela ne l’est pas, orientez-vous vers une assurance auto.
Il est important de savoir que vous pouvez circuler avec votre fauteuil roulant, uniquement sur les trottoirs et les chaussées. Pour votre sécurité, on vous conseille également de toujours vous équiper d’un gilet de sécurité réfléchissant à chaque fois que vous sortez.

Posted by anna