Comment fonctionne un contrat de prévoyance ?

Pour les chefs PME, PMI, travailleurs salariés ou les travailleurs indépendants comme les artisans, commerçants et les professions libérales, on entend souvent parler de prévoyance. Mais de quoi s’agit-il exactement ? A quoi cela sert-il et surtout combien est-ce que ça coute ?

Qu’est-ce qu’un contrat de prévoyance ?

Selon de nombreux assureurs, ça serait dommage de ne pas saisir l’opportunité d’étudier un contrat de prévoyancede ce type.

Couverture des risques de la vie

Parmi les risques que couvre la prévoyance, il y a premièrement les frais de santé. Ce sont les premiers que l’on connaît : hospitalisation, frais dentaires ou optiques etc. La deuxième partie c’est l’indemnité journalière et le risque de la vie lorsque vous êtes en arrêt de travail. Et plus on va vers des situations graves il y a l’incapacité. Si un jour vous avez un accident qui vous empêche de travailler, ou si vous venez à décéder.

Salariés : votre contrat de prévoyance

Nous prévoyons beaucoup de choses au quotidien et pourtant on ne prévoit pas toujours l’essentiel : arrêt maladie, invalidité, perte d’autonomie, décès. En France on compte 8 millions d’arrêts maladie chaque année (source CNAM – mutuelle santé).

Avec le contrat prévoyance, il est possible de garder son salaire en cas d’arrêt maladie prolongé. Aussi on compte actuellement 720 000 personnes invalides qui ne pourront pas reprendre d’activité professionnelle (source CNAMTS et CCSS).

La garantie prévoyance permet de toucher une pension en cas d’invalidité ». Aussi avec 1 200 000 personnes dépendantes en France, la perte d’autonomie engendre des frais supplémentaires importants.

Avec la garantie prévoyance tout travailleur salarié bénéficie d’une rente et de services à domicile. En cas de décès, le niveau de vie des proches est maintenu.

 

L’intérêt de la prévoyance pour le chef d’entreprise

Avec des activités qui ne sont jamais linéaires comme pour un salarié, la prévoyance permet aux entrepreneurs d’être couverts en cas de coups durs. La prévoyance fait partie des garanties que devrait avoir tout entrepreneur.

Protection de la famille et de l’entreprise

Le contrat de prévoyance permet de protéger la famille du chef d’entreprise et d’autre part, il permet de protéger l’entreprise elle-même, puisqu’en assurant un revenu à la famille, il est possible d’alléger les ponctions que devra faire la famille du dirigeant sur l’entreprise.

Un contrat de prévoyance permet de protéger les revenus en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité. Il y a des faiblesses dans les régimes obligatoires. Le contrat de prévoyance permet de palier à ces faiblesses.

Aujourd’hui en cas de décès, c’est à peu près 7000 euros qui sont versés. En cas d’invalidité les indemnités peuvent aller jusqu’à 18000 euros. Au-delà de 4 ans, on arrive à peine à 10 000 euros (source société Samassur)

Des contrats limités dans les montants assurés ?

De bons contrats permettent de garantir des capitaux significatifs. Il est aussi possible de couvrir les enfants à charge avec une rente éducation qui va jusqu’aux 26 ans de l’enfant, en cas de disparition de l’assuré.

En cas d’arrêt de travail, il existe des franchises courtes sur l’hospitalisation ou sur l’accident. Des garanties de revenus sont maintenues à 100%.

Aujourd’hui, on considère qu’il faut 600 euros pour bénéficier d’un contrat de prévoyance. C’est déductible, ça passe dans les frais généraux de l’entreprise dans une certaine limite. On est dans une enveloppe d’à peu près 3000 euros par an. C’est fiscalement déductible sauf pour la partie décès.

Dès la création de l’entreprise, en fonction des ressources dont disposes le créateur de l’entreprise, il faut qu’il analyse son patrimoine et les ressources dont il pourra bénéficier si jamais un accident se produisait.

 

 

Posted by admin