Immobilier : emprunter et assurer son prêt en étant diabétique

Vous êtes diabétique et vous craignez de devoir payer une surprime pour votre assurance de prêt immobilier ? 

Le montage du dossier peut en effet s’avérer plus complexe à cause du diabète.

Etre atteint d’une maladie chronique comme le diabète peut être un frein pour l’accès au crédit… C’est particulièrement le cas lorsque l’on parle d’acheter un bien immobilier, avec des montants empruntés élevés. Les assureurs vont alors être réticents lorsqu’ils vont entendre parler du diabète. Comment faire ?

Assurer son prêt immobilier en étant diabétique

Pour assurer votre prêt si vous avez du diabète, le chemin risque d’être parfois plus long que la voie normale. Quatre grands cas de figure existent. La banque ou l’organisme de crédit vous propose :

  • Un contrat standard ;
  • Un contrat avec une surprime, pour couvrir le risque plus élevé. Il s’agit alors d’une majoration de la prime ;
  • Un contrat avec limitation ou exclusion du risque aggravé ;
  • Refusel’assurance du prêt immobilier.

Vous ne devez pas renoncer aux garanties essentielles (Garantie décès / PTIA, ITT et IPT), sous prétexte que vous avez du diabète et que vous présentez un risque plus grand pour les assureurs. Ne soyez pas résigné. Votre objectif est de trouver une solution au meilleur prix, qui vous apporte la couverture dont vous avez besoin. Plus de conseils sur l’assurance de prêt immobilier pour diabétiques sur assurance-pret.assfi/diabete.

 

Conseils pratiques pour emprunter et assurer son prêt en cas de diabète

Pour que votre projet d’achat immobilier se déroule parfaitement d’un point de vue assurantiel, ayez une approche claire et transparente. Ne mentez pas sur votre diabète (une fausse déclaration entraine la nullité du contrat et donc l’absence de couverture). Vous devez faire preuve d’une totale ouverture sur la question du diabète, mais attendre un retour un sens de l’écoute et du conseil fort. Fuyez les établissements d’assurance qui multiplient la prime d’assurance par 5, 8 ou 10. Ne traitez pas avec une compagnie d’assurance qui rechigne, hésite, vous demande toujours plus d’informations.

Il existe des contrats d’assurance de prêts immobilier avec risques aggravés spécialement mis au point pour faciliter l’accès au crédit aux personnes atteintes de diabète. Si vous ne parvenez pas à trouver un contrat qui vous convienne, la convention AERAS (S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) prendra le relais. Elle permet aux demandeurs de voir leur dossier refusé en premier lieu de bénéficier d’un examen par un service médical spécialisé, voire d’une troisième étude, en cas de nouveau blocage.

Posted by admin