Rechercher, identifier et utiliser l’assurance animaux

Assurer un animal domestique nécessite de suivre une démarche patient et bien réfléchie. Les outils comme Internet sont très utiles pour trouver l’assurance animaux.

Réveil tardif des propriétaires français

L’assurance animaux n’est pas encore assez démocratisée en France. Par rapport au nombre d’animaux, les propriétaires sont encore peu nombreux à couvrir leur animal. L’explication vient surtout du fait que le système de santé français ne ressemble à celui des pays voisins. En Angleterre par exemple, la moitié des animaux domestiqués sont couverts. C’est presque un reflexe dans ce pays. Quand les humains se souscrivent à une assurance, les bêtes ne sont jamais laissées de côté. Comme membre de la famille, pas juste un animal de compagnie. En France, c’est le système de gestion de l’assurance santé qui freine les propriétaires. Du coup, seuls 6 % des chiens, chats et compagnie bénéficient d’une mutuelle santé. Pourtant, d’aucun n’ira contester que le coût des soins animaliers coutent les yeux de la tête à certain moment. L’assurance devient alors la seule option viable.

Comme dans l’assurance traditionnelle, l’assurance animale possède aussi ses bonnes et moins bonnes offres. Pour trouver la formule adéquate, il faut consacrer un minimum de temps. Une bonne couverture ne s’est jamais trouvée en une heure. Avant tout, ce n’est pas une question de prix. C’est une question de budget et de besoins. Il  doit y avoir un équilibre entre l’argent en main et ce que le propriétaire veut couvrir par sa police. L’exemple est assez poussif, mais personne n’ira tout de même demander des garanties pour la rage pour un poisson rouge. L’objectif est de gérer au mieux l’offre. Sinon, elle risque d’être plus chère plus prévue. Tomber dans le piège des offres bradées est un cas d’école. Nombreux sont ceux qui pensent que payer moins cher est le plus bénéfique. Mais, le bon souscripteur saura que d’autres critères entrent en jeu.

Les étapes à suivre pour l’assurance animaux

Le prix de l’assurance animaux ne doit pas être le premier frein à la souscription. A partir de 12 euros, le propriétaire pourra trouver une assurance à sa mesure. Ensuite, c’es à lui de juger s’il veut des couvertures plus élargies. Moyennant au maximum plus de 150 euros. Ensuite, il faut passer par les phases de simulation, de devis et de comparaison. Pour gagner du temps, il suffit de les faire sur Internet. Plusieurs sites proposent des outils permettant de réaliser des calculs prévisionnels. Les plus élaborés peuvent faire des simulations de plusieurs budgets. En quelques dizaine de minutes, le navigateur pourra identifier plus de deux offres. A lui ensuite d’aller directement dans les bureaux des compagnies identifiées.

La meilleure façon de bénéficier de la meilleure offre, c’est de négocier. Pour cela il faut avoir un bon dossier. Pour avoir de l’ascendant dans la négociation du contrat d’assurance animale, il faut préparer la rencontre avec l’assureur. Avant d’y aller, le souscripteur devra s’informer sur les documents nécessaires. Le moyen le plus simple est de demander à des propriétaires déjà assurés. Des forums de discussion sur ce genre de sujet son disponible sur la Toile.

Posted by Nathalie